Point du jour - 20/06

Publié le 20 Juin 2014

Les équipes techniques du IN étaient en grève cet après-midi.
Lundi 23, probablement, AG ouverte (lieu et heure pas encore décidés) à la Cip et aux syndicats, invitation aussi de délégation de tous les festivals proches : Montpellier, Marseille, Aix,Orange etc...
Dès que l'équipe du IN sera au clair sur le lieu et l'horaire, il nous
communiquerons tout ça, et on vous en informera évidemment.
Une délégation du IN viendra à la fête du 25.
Ils ont fait une action symbolique à 18h Place du Palais.
Guigou vient de nous transmettre le dernier mail du jour de Paul Rondin, bras droit
d'Olivier Py, suite à nos demandes pressantes de réunion pour caler les
modalités de nos demandes :

Bonjour à tous,
En raison des dernières évolutions du mouvement merci de prendre
directement attache
avec le Collectif des salariés du Festival.
Bien à vous
En PJ, le Communiqué du CA du IN qui date du 18 juin . Il exprime parfaitement bien le positionnement actuel de la Direction :D'un côté le IN affirme un soutien aux intermittents, de l'autre, la direction fait TOUT CE QUI EST EN SON POUVOIR pour empêcher toutes passerelles possibles entre les intermittents qui bossent dans le IN et les représentants de la Coordination Nationale, de Sud Culture etc...
L'action Macdo du 18/06/2014 au bureau du OFF d'Avignon a porté ses fruits, Greg Germain, Président AF&C a envoyé à Rebsamen un courrier (En PJ le courrier en question)
Résumé de l'action d'hier à Pole Emploi: A Avignon hier, nous avions prévu l'action "BANQUET" à l'agence Pôle Emploi de la Rocade, c'est à dire l'agence qui n'est pas identifiée comme celle qui reçoit les intermittents (encore qu'ici tous les dossiers
intermittents sont maintenant traités de toute façon par une "plateforme
spectacle" à Marseille) mais à celle qui reçoit le gros des chômeurs du
régime général...Coup de bol ou manque de bol, selon comment on voit les
choses, l'agence était fermée pour cause de grève des agents Pôle Emploi.
Du coup, de très intéressantes discussions se sont mises en place avec les
gens qui venaient parce qu'ils avaient été convoqué et qui, bien sûr,
n'avaient pas été prévenus de la grève [...] bref, c'était un beau moment d'échange et d'humanité.
Le Carré-Les Colonnes, Scène Conventionnée Saint-Médard-en-Jalles/
Blanquefort, a annulé sa Présentation de Saison du jeudi 19 juin à 20H30.
Sa directrice Sylvie Violan et l'équipe permanente ont d'un commun accord décidé cette annulation, affirmant ainsi leur soutien au mouvement des intermittents du spectacle.
Pour toute l'actualité des actions et grèves, consulter le site de la CIP IDF qui est régulièrement mis à jour...
Dernier communiqué de presse de la CIP-IDF:
M. Valls veut enfumer les chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires et tous les salariés…
M. Valls refuse d'entendre ce que les intermittents, intérimaires, chômeurs et précaires en lutte clament depuis le 22 Mars.
M. Valls ne veut pas comprendre que c’est l’ensemble de l’accord Unedic signé le 22 mars qui est inacceptable.
M. Valls prétend sauver les intermittents du spectacle en annonçant qu'il leur sera distribué un vague sédatif social et il se moque que 6 chômeurs sur 10 ne soient pas indemnisés. C'est bien l'ensemble des chômeurs et précaires qu'il méprise.
M. Valls a décidé d’agréer coûte que coûte l’accord du 22 mars sur l’assurance chômage pour appliquer un « pacte de responsabilité » conclu avec avec le Medef, la CFDT et la CFTC.
Ce « pacte » - pierre angulaire de la politique du gouvernement - prévoit de réaliser deux milliards d'économie sur les droits des chômeurs.
Ces annonces ne règlent rien. Par exemple, cet agrément aggravera l'insécurité sociale imposée aux intérimaires qui perdront plusieurs centaines d’euros par mois.
Ces annonces ne règlent pas non plus la situation des intermittents du spectacle.
On maintient le principe de capitalisation des droits du « protocole de 2003 » dont de très nombreux intermittents ont éprouvé la nocivité depuis 11 ans.
On dit vouloir pondérer les effets du différé d’indemnisation sans garantir en rien la pérennité de ce pansement et, qui plus est, en le réservant aux seuls intermittents du spectacle.
Ne reculant devant rien, on annonce le maintien d'un budget de la culture déjà sinistré comme un cadeau.
Excédés par ces manœuvres dilatoires, nous sommes plus que jamais en lutte.
Nous appelons les chômeurs, précaires, intermittents, intérimaires et tous les salariés à rejoindre les collectifs et coordinations existants et à en créer de nouveaux. Une coordination nationale aura lieu les 2 et 3 juillet prochain à Avignon.
Dès maintenant et partout, agissons afin d'empêcher que cette convention soit adoptée et appliquée.
Pour Paris rendez-vous demain à 14h00 à la halle de la Villette

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :